Démarche

En tant qu’artiste, je souhaite exprimer la lumière.
Je l’entends au sens clarté du terme,
mais aussi comme flash de compréhension,
espace de liberté intérieure,
et énergie.
A vrai dire, je parle de la vie … et de ce que l’on n’en fait pas,
du potentiel des êtres, de tous les êtres, très sous-estimé,
et de l’équilibre à créer sur cette planète …
dans chacun de nos actes, et de toute urgence !

Dans des branches scientifiques, médicales, psychologiques, la lumière est utilisée, car son potentiel est énorme. Elle est la métaphore colorée de la structure vibratoire de notre monde physique. Le son en est une version, la matière en est sa forme la plus condensée : il y a un continuum entre ces états.
Les découvertes actuelles viennent corroborer ce que certains contes et textes anciens révélaient déjà.

Cette quête et cette richesse de la lumière sont donc essentielles, universellement et in-temporellement.

Transposition artistique

Par goût de la spatialisation, mon travail évolue dans une démarche non linéaire, mais centrifuge, explore tous les « possibles créatifs » adaptés, laisse venir plusieurs thèmes à la fois, encourage leur développement, et crée des ponts entre eux.

Plastiquement, on peut résumer en trois axes :

  • la lumière-énergie : se régénérer
    —> arabesques calligraphiques, mouvements, spirales, couleurs

  • la quête de la lumière : rompre les blocages psychologiques et progresser
    —> paysages abstraits, références aux contes et légendes, clins d’œil, objets articulés

  • la lumière intérieure : émettre
    —> portraits, personnages, en noir et blanc, en noir sur du blanc, comme un message écrit …

Écriture ou musique sont utilisées, seules, pour elles-mêmes, ou adjointes éventuellement au travail plastique, dans la mesure où les éléments choisis peuvent se correspondre. Il ne s’agit en aucun cas d’expliciter un art par un autre, mais bien de juxtaposer plusieurs énigmes se complétant et renforçant le message pour l’inconscient.

Car l’art est là pour court-circuiter nos a-priori
… et aller directement au cœur des choses et des êtres …

Des arabesques calligraphiques, des miniatures, des enchevêtrements à lire sur plusieurs plans, des lignes, des mots, des chants, des photos qui décadrent, des objets qui décalent, des cadres qui bougent, qui s’allument, qui produisent de la musique, des peintures musicales, des vidéos picturales, des personnages transmetteurs du monde …

Ex – iN
Ego – alteR
Micro – macrO
Matière – énergiE
Figuratif – abstraiT
Hologrammes de l’univerS
Car, nous habitons le monde, et ses couleurs, et sa musique, … et un monde est en nouS!
Nous sommes couleurs! nous sommes musiquE!
RencontrE

Acceptons notre sensibilité pour devenir un outil de précision !
Et que l’impalpable rejoigne la matière,
l’indicible, la poésie,
l’inaudible, la mélodie,
et l’invisible, … la lumière … !